www.parteegolfclub.org

L'association golfique Par'tee Golf Club

MENTAL AU GOLF - VAINCRE LA FATIGUE SUR LE PARCOURS...

Quel impact que notre mental au golf

"Au golf, pour jouer en étant performant, faire confiance à ses capacités, puis jouer."

3 axes essentiels au golf:

  1. une conscience intellectuelle/cérébrale de son corps (psychomotricité pour le coordination gestuelle),
  2. une routine efficace, et
  3. la capacité à se relâcher (être tendu limite l'effet ressort du pivot du bassin).

Il y a plusieurs routines pour être efficace en toute circonstance:

  1. la routine des deux minutes : se situe avant le coup
  2. la routine des cinq secondes : précède juste le coup
  3. la routine après un coup : l'acceptation du coup joué

Visualisation et résultat du coup:

"La qualité de ce que vous allez visualiser/imaginer avant de taper votre coup va en conditionner sa performance/sa réussite."

La maîtrise suprême est de taper son coup sans aucune autre pensée que le coup à réaliser. En effet, l'absence de pensée parasite permet la réalisation du coup visualisé ou imaginé sur le plan kinesthésique.

 

La pensée positive, un plus pour votre coup ? : 

Le cerveau gère mal les pensées/les idées négatives : ne pas faire ceci, ne pas faire cela, j'ai peur de ...

"Si vous jouez pour ne pas perdre et non pour gagner, vous serez certainement battu"

Au lieu de vous dire : "Il faut que j'évite l'eau", dites "Je vais poser ma balle sur le fairway"

 

Rafraîchir régulièrement l'automatisation de votre swing sans le remettre en cause à tout propos: 

"Le golf, ce n'est pas comme le vélo, ça s'oublie, donc prenez des cours régulièrement pour ne pas oublier". Mais pour oublier quoi au juste ? : Une coordination improbable... dite non naturelle... C'est pourquoi certains disent que c'est un jeu bien "anglais".

 

Vaincre la fatigue sur le parcours en s'alimentant et s'hydratant régulièrement

C'est souvent à partir du 12 ième trou que l'on commence à ne plus comprendre ce qui se passe.

On a l'impression de maîtriser, mais rien ne marche comme on le voudrait.

Les putts ne rentrent plus, les drives ou les fers s'en vont découvrir les alentours (bois, bunkers, obstacles d'eau). On a la sensation que l'on ne sait plus jouer, il est temps que cela se termine.

Étonnant pour une activité que l'on aime et qui nous fait faire plusieurs dizaine de kms derrière une petite balle le plus souvent blanche.

 

Pourquoi un coup de fatigue, une crampe... écroule et votre forme et votre jeu?:

Il a été prouvé scientifiquement sur une population de golfeurs, jeunes et adultes, qu'au delà d'un certain nombre de trous, notre énergie subit une baisse de régime. Notre cerveau n'est plus suffisamment alimenté suite à une baisse de l'apport glycémique. Et en conséquence, notre attention et notre coordination nous lâchent.

Il faut donc alimenter régulièrement en carburant (hydrates de carbone pendant l'effort) notre cerveau, chef d'orchestre de la concentration et de la coordination musculaire.

Ne partons pas à jeun. Mangeons des sucres lents tous les trois trous.

Sans oublier, que l'hydratation régulière protège nos articulations et nos tendons. Buvons au moins une gorgée d'eau à chaque trou...

 

Prochaine article : Quel est notre profil cognitif d'apprentissage? Tricks & Tips pour mieux apprendre et pour que notre pro(f) adate sa pédagogie à notre profil. 

 



12/04/2017
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 198 autres membres